- Marrakech d'hier

104 - Marrakech 105 - Marrakech 106 - Marrakech 111 - Marrakech 112 - Marrakech 113 - Marrakech

Marrakech, ville à deux vitesses, deux réalités, ou peut-être simplement deux villes. Partagée entre modernité et tradition : modernité ou service du pays, tradition pour le plaisir des yeux. Il ne suffit pas de faire le tour de la place de Jemaa El Fna pour prétendre connaître Marrakech ; bien au contraire, la ville recèle de nombreuses facettes cachées qu’il est agréable de découvrir, aussi bien dans la médina que dans la ville nouvelle.

L’histoire de Marrakech est celle d’une ville convoitée, conquise, détruite et reconstruite à maintes reprises. Déjà, bien avant sa fondation, elle était l’objet de querelles et de craintes. Oasis sur la route de l’or de Guinée, son attrait fut fatal à la dynastie Idrisside. D’ailleurs la région était tellement redoutée que Marrakech (Marroukech) signifie « marche vite » en berbère. Sa position centrale pour le sud, qu’il soit côtier (Essaouira), saharien ou montagneux, en a fait un carrefour historique, si bien que l’on serait tenté de dire que tous les chemins mènent à Marrakech. Cependant, nous n’irons pas par quatre chemins pour vous montrer l’empreinte sur le Maroc laissée par cette cité à travers son nom et son histoire.